Week 38: Central African Republic

Every crumb of life must be used to conquer dignity!
Fatou Diome (Le ventre de l’Atlantique)

Official name: République Centrafricaine

Superficie: 622 980 km 2

Population: 5 406 574 habitants

Capitale: Bangui

Villes principales: Bimbo, Bossangoa, Bouar, Berbérati, Carnot

Langue officielle: Français, Sango

Langues courantes: le Banda, le Banda-ngbugu, Bokoto, Gbanou

Monnaie: Franc CFA  BEAC

Fête nationale: 13 Août (Indépendance, en 1960)

Religions: Christianisme 89,5%, Islam 8,5%, Animisme 1% (Recensement d’Août 2020)

Fuseau horaire: UTC + 1

Hymne nationale: La Renaissance

History

AVANT L’INDEPENDANCE

La République de la Centrafrique, baptisée en 1905 Oubangui-Chari, le pays qui n’existait pas, est une colonie Française composée de populations de nomades. Fuyant les trafiquants d’esclaves arabes, elles sont venues au XIXe siècle du Soudan voisin et se sont principalement implantées dans les forêts du sud. Elles ont été très massivement christianisées au XXe siècle, pendant la colonisation. La colonie a intégré en 1910, l’Afrique Equatoriale Française (AEF). Sous-administrée et sous-peuplée, elle fût pillée par des sociétés concessionnaires qui instaurèrent le travail forcé dans les plantations d’hévéas ou de coton. Au moins, ils échappèrent aux razzias des nomades du sahel en quête d’esclaves.

L’INDEPENDANCE DE LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

La République de la Centrafrique obtenu son indépendance le 13 Août 1960, tout en restant étroitement liée à la France par des accords de coopération militaire, administrative et économique à l’instar de la plupart des autres colonies françaises d’Afrique Noire. Il faut toutefois noter que la République de la Centrafrique, dès son acession à la souveraineté internationale, a connu des coups d’Etat et l’intauration de régimes dictatoriaux et ce, sous la complaisance des autorités françaises. L’etat s’effondre progressivement mais surement à mesure que disparait l’administration laissée par la puissance coloniale et nul ne prend en compte l’impact le changement géeopolitique en cours dans la région.

Menu